CSC : Retour

CS ConstantineDécidément, le semi-échec concédé à domicile face au prétendant oranais de l’ASMO a précipité le club de la ville des Ponts dans une crise que les actuels dirigeants ne peuvent plus cacher.

En effet, il y a d’abord le mécontentement de certains éléments qui ont clairement laissé exploser leur colère, allant jusqu’à vouloir quitter le club. Là on pense à Medjoudj, Djefal et autre Keraguel, il y a la démission de l’entraîneur Mehimdat lequel avait reconnu que les conditions qui existent au sein du club ne peuvent aucunement permettre un travail sérieux à long terme du fait d’abord de l’absence de moyens humains et financiers, ensuite de cette énorme pression imposée par un public dont l’unique objectif reste l’accession. Et comme un problème n’arrive jamais seul voilà que le président Bouhlassa, et contre toute attente, manifeste le désir de démissionner. Cette mesure place le club dans une crise qui nous rappelle étrangement celle du début de saison et où en l’absence d’un comité officiel rien de concret et de durable ne pouvait se faire. Au moment où les joueurs étaient sur le point de reprendre le travail voilà que ce retrait de Bouhlassa rappelle à certains que le club est en passe de connaître un moment difficile que seules des mesures urgentes peuvent permettre de dépasser.

 


CS Constantine


Top