L'Actu du CSC

Actu forum

Instagram #

Dernières vidéos

  • Prochain match
  • Dernier match
Journée 7
21 septembre 2018 17:00
CS Constantine
CSC
-:- Paradou AC
PAC
Détails
Journée 5
10 septembre 2018 19:00
CS Constantine
CSC
3:0 USM Bel Abbes
USMBA
Rapport

Résultats

Journée 7
USMA USM Alger  -  AS Aïn M'lila ASAM
CSC CS Constantine  -  Paradou AC PAC
JSK JS Kabylie  -  CR Bélouizdad CRB
CABBA CA Bordj Bou Arreridj  -  MO Béjaia MOB
NAHD NA Hussein Dey  -  USM Bel Abbes USMBA
DRBT DRB Tadjenanet  -  JS Saoura JSS
MCO MC Oran  -  MC Alger MCA
OM O Médéa  -  ES Sétif ESS

Classement

# Équipe PTS J +/-
2 ES Sétif 11 6 4
3 NA Hussein Dey 11 6 2
4 CS Constantine 9 6 3
4 Paradou AC 9 6 3

Mazar peine à mettre une équipe sur pied

 

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

L’effectif dont il a fait écho, lors de l’assemblée générale élective, où il avait parlé de 27 joueurs prêts à signer des contrats une fois qu’il serait élu président, n’est toujours pas connu. Mazar a, en effet, buté sur les revendications de ces mêmes joueurs qui exigent des montants, non seulement «exagérés par rapport à leur niveau de compétitivité» mais en monnaie sonnante et trébuchante. Rien n’est encore évident s’agissant du début des entraînements, prévu pour aujourd’hui, comme il l’avait annoncé. Néanmoins, Mourad Mazar, dans une conférence de presse tenue mercredi dernier au siège du club, a tenu à présenter à la famille clubiste, le nouveau coach qui dirigera la barre technique des Vert et Noir, le Serbe Darko-Daniel Janaçkoviç. Cet entraîneur, un ex-joueur du club yougoslave FK Hadjuk de Kula, où il avait, d’ailleurs, commencé le coaching avant d’occuper le poste de manager chargé du recrutement auprès du club de football français de Metz, avait pris part, affirme Mourad Mazar, à une multitude de stages pratiques en la matière, notamment dans les centres de formation du club anglais Arsenal et du fameux Real Madrid. En tout état de cause, il s’est montré, lors dudit point de presse, enthousiaste pour travailler à Constantine. Comme il ne connaît pas les joueurs du championnat algérien, il a demandé de passer en revue et les anciens joueurs du club et les éventuelles recrues. Seul un arrière latéral gauche, 19 ans, un Algérien émigré en France et recruté par le nouvel entraîneur, devrait, pour le moment, jouer au CSC. Néanmoins, plusieurs piliers de l’équipe ayant défendu les couleurs du club l’an dernier, à l’instar de Medjoudj, Nasri, Ragdi, Djeffel sont pressentis cette année aux côtés de cet émigré. Trois autres immigrés prendront éventuellement part aux entraînements. «C’est, peut-être, dira Mourad Mazar, la formule adoptée par sa direction qui a fait fuir les recrues potentielles. » Mazar a exigé, selon ses dires, la signature d’un contrat de trois ans pour les joueurs âgés entre 18 et 23 ans, un contrat de deux ans pour les joueurs âgés entre 23 et 25 ans et laissé le choix à ceux ayant plus de 25 ans. D’autant que Mazar, qui a hérité de l’ancienne direction avec des caisses vides et des dettes étouffantes (5 milliards selon le chiffre qu’il a donné), n’a pas apprécié l’attitude de ces joueurs qui négocient à partir de 300 millions de centimes. «Je n’ai pas à prêter de l’argent pour le donner à des pseudo- vedettes. Moi, je veux reconstruire le club», souligna- t-il. Enfin, Mourad Mazar s’est félicité d’avoir pu convaincre, dans sa quête de financement, le représentant de l’équipementier Baliston qui est en litige avec le CSC pour une dette de 600 millions de centimes, et arrêter la procédure judiciaire pour discuter un accord à l’amiable.

Lyas Hallas

Top